Séminaire 19 mars 2018

Séance 4 :
INFORMATIQUE ET NUMÉRIQUE
Lundi 19 mars 2018
de 14h à 16h
Entrée libre
Centre de recherche Inria Saclay IDF
Bâtiment Alan Turing – Campus de l’École Polytechnique – 1 rue Honoré d’Estienne d’Orves – 91120 Palaiseau – Amphithéâtre Sophie Germain (rdc). Plan d’accès

 

Intervenants :
Antoine Rousseau et  Alexandre Monnin
Organisatrices :
Christine Eisenbeis, Inria et LRI, Université Paris Sud et Annick Jacq, Directrice du Centre d’Alembert

 

Antoine Rousseau, Inria – Équipe LEMON, Montpellier
Quelques outils numériques au service de l’environnement


Dans cet exposé, je tâcherai de décrire comment certains outils de mathématiques appliquées, combinés à des algorithmes performants, permettent d’améliorer la compréhension des processus environnementaux. L’un des enjeux est notamment de permettre le dialogue, voire la « co-existence numérique » de modèles a priori définis pour des processus différents. On parlera notamment de techniques de couplage de modèles.

Alexandre Monnin, Directeur de la Recherche d’Origens Medialab et Enseignant-Chercheur à l’ESC Clermont
Quel programme pour l’Anthropocène ?


Avec l’Anthropocène, les perspectives d’effondrement se multiplient. Au-delà du diagnostic, se pose la question de l’action qui convient dans un tel contexte. Que faire face à une telle perspective ? Comment, notamment, repenser la place et les finalités de la recherche en informatique ? Et quel est l’avenir du numérique en règle générale. Pour répondre à ces questions, nous avons lancé l’initiative Closing Worlds. Au-delà de l’innovation à tout crin mais aussi de la décroissance que l’effondrement met en crise, nous proposons un programme destiné à répondre en pratique à la question « comment atterrir ? »

Questions du public

Séminaire 31 janvier 2018

Séance 3 :
LA BIODIVERSITÉ EN QUESTION : REGARDS CROISÉS
Intervenants :
Jane Lecomte et Pierre-Henri Gouyon
Organisateurs :
Pierre Capy, Professeur à l’Université Paris-Sud, Directeur de l’IDEEV (Institut pour la diversité, écologie et évolution du vivant), Oliver Nüsse, Professeur à l’Université Paris-Sud, Département de Biologie et Annick Jacq, Directrice du Centre d’Alembert

Lire la suite