Séminaire 2013-2014 Les sciences comme biens communs

PROGRAMME et liens vers les VIDÉOS des séances passées :

La notion de « biens communs » renvoie à l’idée d’une ressource relevant d’une appropriation, d’un usage et d’une exploitation collectifs. Il s’agit donc d’un ensemble de biens, pas nécessairement matériels — il peut par exemple s’agir d’une culture, de méthodes de pensées, de façons d’agir, de savoirs divers — qui appartiennent à une communauté ou dont une communauté a un usage partagé. Ce partage d’une ressource collective implique l’idée de règles d’accès qui permettent la préservation de la ressource et garantissent son usage commun. La notion de « biens communs » renvoie donc aussi à la question de la gestion démocratique de ces biens.
Qu’est-ce qui dans les sciences, dans leur pluralité d’objets, de disciplines, peut faire « biens communs »? Le séminaire de cette année sera l’occasion de réfléchir à ce qui, dans les pratiques disciplinaires, et/ou dans l’usage social qui est fait des productions scientifiques, relève ou non de ces différents aspects de la notion de « biens communs ». Nous nous demanderons, par exemple,  si nous pouvons comprendre nos différentes disciplines comme « culture » et si cette culture devient un « bien commun ». Et si les sciences et les savoirs qu’elles produisent sont des « biens communs », quelles conséquences cela a-t-il pour un « usage social » de la science comme « biens communs » ?